Interventions en autisme : évaluations et questionnements

« Interventions en autisme : évaluations et questionnements », B. Chamak 

Résumé :

Cet article a pour objectif de faire le point sur les recommandations nationales et internationales concernant les méthodes d’intervention en autisme et d’analyser la littérature scientifique qui traite des modes d’évaluation de ces méthodes. Dans un contexte d’incertitude et de polémique, cette mise au point vise à interroger les discours sur l’efficacité des interventions comportementales intensives précoces et d’explorer les limites des applications de l’evidence-based medicine. Si la qualité des dernières études réalisées pour démontrer l’efficacité des méthodes comportementales intensives est jugée supérieure aux précédentes et indique qu’elles peuvent avoir une action positive sur certains jeunes enfants autistes, les effets à long terme restent inconnus. Compte tenu des données produites sur le devenir des adultes autistes, dont les deux-tiers restent dépendants, et du pourcentage très élevé de personnes autistes à qui sont prescrits des médicaments, les améliorations ne sont pas perceptibles, même dans les pays qui utilisent ces méthodes depuis de nombreuses années. Les annonces triomphalistes pour une méthode ou un traitement miracle sont donc à relativiser compte tenu de la complexité de la problématique autistique, de l’hétérogénéité des cas, des évaluations à court terme et pour des enfants souvent très jeunes.

Lire l’article : B. Chamak : "Interventions en autisme : évaluations et questionnements"

Références : Chamak B. Interventions en autisme : évaluations et questionnement. Neuropsychiatr Enfance Adolesc (2015), http://dx.doi.org/10.1016/j.neurenf.2015.01.002