ADHD : Late Birthday
Cher(e)s Ami(e)s ,Cher(e)s Collègues,
Je vous mets en PJ une étude (métanalyse) sur la date de naissance dans une même année scolaire et le risque d’être étiqueté TDA/H autrement dit l’immaturité comme facteur important  de confusion. Par exemple un enfant de CP né en Décembre a plus de chance d’être étiqueté TDA/H qu’un enfant dans la même classe CP mais né en janvier donc ayant presque un an de plus que l’enfant né en décembre.
Il s’agit d’une étude australienne à laquelle j’ai participé avec deux collègues britanniques et un collègue américain.
Voici sa conclusion :
Conclusions :
C’est la norme internationale  que les plus jeunes enfants d’une classe courent un risque accru de prendre des médicaments pour  avec le diagnostic TDAH, même dans les pays où les taux de prescription sont relativement bas.L’exception du Danemark peut être liée à
la pratique courante du «redshirt» académique, selon laquelle les enfants jugés immatures par leurs parents ont un début d’école retardé.  Le Redshirting peut prévenir et / ou masquer les effets de la date de naissance tardive et de nouvelles recherches sont nécessaires. La preuve de forts effets de  la date de naissance tardive dans les pays où le diagnostic et les taux de prescription de médicaments sont relativement faibles remet en cause la notion que les taux bas indiquent des pratiques de diagnostic saines.
L’importance du niveau développemental est à méditer pour aborder la question de l’inclusion pour tous.
Amitiés.
Patrick Landman
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *