Troubles sensoriels et subjectivation chez les personnes autistes

Découvrez le livre de Nathalie Barabé, docteur en psychologie, professionnelle hospitalière, chargée d’enseignement à l’université Paris 7 et Paris 13 et membre de la C.I.P.P.A et G.E.R.P.E.N

Lorsque des dysfonctionnements d’intégration des sens et de perception des enveloppes corporelles sont très prégnants, il est difficile pour l’enfant de se servir de son corps « comme appui » pour orienter ses explorations et objectifs en fonction de besoins fondamentaux journaliers. Ainsi, sans stabilisation possible de leurs vécus internes, beaucoup d’autistes sont perdus et vivent chaque instant comme indépendant de celui d’après. Aider à saisir une permanence et à arrêter le chaos est indiscutablement un préalable nécessaire au progrès de l’enfant autiste, préalable qui peut se travailler de différentes façons.

Disponible aux éditions l’Harmattan