La Voix : des hypothèses psychanalytiques à la recherche

A PROPOS

Cette dixième livraison des Cahiers se propose de montrer que les hypothèses psychanalytiques, loin d’entrer en conflit avec celles des neurosciences, peuvent les compléter, voire les féconder…

En effet, de son écoute psychanalytique des bébés et de leur mère, Marie-Christine Laznik a dégagé l’hypothèse que la jouissance que l’on entend dans la voix maternelle, que traduisent les accents du mamanais, favorise l’entrée du bébé dans le 3e temps du circuit pulsionnel (se faire regarder, se faire écouter), mais qu’elle se soutient de la recherche active du bébé à la susciter.

Dès lors, que se passe-t-il avec un bébé futur autiste ? Comment la voix de la mère peut-elle véhiculer les accents de plaisir qui appellent le bébé à entrer en relation si elle se heurte à l’absence d’intérêt du bébé pour le plaisir de l’autre?

D’une part, l’étude des films familiaux montre que si la voix de l’adulte est porteuse de ces accents, même les bébés futurs autistes peuvent se mettre à regarder et à répondre, mais elle montre aussi qu’ils ne suscitent jamais, à leur tour, l’entrée en relation.

Et d’autre part, les découvertes neuroscientifiques indiquent que les enfants autistes traiteraient la voix humaine comme du « bruit ».

En quoi consiste alors l’impasse dans la mise en place des circuits cérébraux qui lient la perception de la voix et du regard à la relation avec l’autre désirant, entrainant les défauts qu’on constate en IRM dans le fonctionnement cérébral de ces enfants ?

Expérience clinique et recherche scientifique seront mises à l’épreuve de ces interrogations. La partie centrale de ce Cahier sera consacrée, comme d’habitude, à des observations cliniques signées par les équipes qui en ont assuré le suivi.  Nous avons pris soin de sélectionner, pour ce numéro, des observations de bébés qui permettent de discuter les signes de risque et leur évolution.

LES AUTEURS

Sous la direction de Graciela C. Crespin, un groupe de professionnels, pédiatres, psychiatres et psychologues, psychanalystes d’enfants et pour la plupart praticiens de l’autisme, ont accepté d’apporter leur contribution à chaque parution.

Les observations cliniques formant le noyau de chaque Cahier sont à la charge des équipes qui sont venues les présenter au Séminaire sur la Clinique de l’Autisme et du Bébé animé mensuellement à Paris par G. C. Crespin.  Les commentaires de chaque observation reprennent le débat ayant eu lieu au Séminaire lors de la présentation.

TABLE DES MATIERES

Editorial …………………………………………    5
Comité de Rédaction des Cahiers de PREAUTRemarques à propos du troisième Plan Autisme(2013-2017)J.N. Trouvé 

Pulsion invocante avec les bébés à risque d’autisme

M.C. Laznik

 

7

 

 

15

La synchronie et le mamanais dans les films familiaux peuvent-ils nous éclairer sur la dynamique interactive précoce des bébés futurs autistes avec leurs parents ?

  1. Saint-Georges, R. Cassel, M.C. Laznik
52

 

Rôle du mamanais dans les interactions avec les bébés à devenir autistique

  1. Cassel, C. Saint-Georges, M.C. Laznik
77
 Dicussion généraleM.C. Laznik, C. Saint-Georges, R. Cassel 92
 
Observations cliniques
Une petite lumière dans le soin précoce

  1. Allione

 

98
Quelques réflexions autour du maintien du lien 117
  1. Zellner, J. Favre

 

L’enfant qui s’agrippait à un sein vide

  1. Petrouchine, A. Toureille, C. Rappaport
135
 Des suivis de prévention en PMI, un exemple de travail en réseau

  1. Winsland-Moineau

 

 

Autisme et littérature

161
Des droits et des aspirations…A propos du livre de Josef Schovanec, « Je suis à l’Est! » 182
  1. Bentata